Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /web/htdocs/www.aiace-italia.it/home/administrator/components/com_nivoslider/helpers/nivoslider.php on line 37

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /web/htdocs/www.aiace-italia.it/home/administrator/components/com_nivoslider/helpers/nivoslider.php on line 93
aiaceroma aiaceispra

Un grande uomo ci ha lasciato...

Stampa

Il 28 Dicembre scorso si è spento Ludwig SCHUBERT, Presidente onorario di AIACE
INTERNAZIONALE, dopo esserne già stato Presidente a tutti gli effetti.
Ludwig è stato una persona eccezionale sotto tutti gli aspetti, europeista
convinto, sempre dedito alla difesa degli interessi del Personale delle Istituzioni
Europee sia da attivo che poi da pensionato; a lui si deve l’esistenza del Metodo di
adeguamento salari e pensioni che dagli anni ’80 viene applicato.
Qui di seguito il necrologio stilato dall’attuale Presidente di AIACE
INTERNAZIONALE Joaquin Diaz Pardo.

68af15e3-223b-430e-bcb2-f688624bf3ae-original

Il y a des personnalités tellement marquantes qu’une vie en fait déjà l’histoire.
Ludwig Schubert - qui nous a quitté ce 28 décembre 2018 - était déjà entré dans l’histoire, tout en ayant mérité le titre de « historique ». Toujours maître et actif tenace, d’abord dans la défense des droits des fonctionnaires et ensuite des pensionnés des institutions de l’Union Européenne. On l’a appelé – à très juste titre – le père de « La Méthode », le système qui a permis de rationaliser et stabiliser le système de calcul et d’adaptation des rémunérations, dont il a été concepteur sous la présidence de Gaston Thorn.

Ayant été Président et à l’heure actuelle Président d’honneur de l’AIACE, il n’a pas cessé de rester vigilant et, de manière particulièrement active, d’expliquer inlassablement la conception et l’architecture de notre système de pensions.
Sa personnalité réunissait un européiste de vocation, un fonctionnaire dévoué de la
Commission et un penseur et acteur de la Fonction publique européenne, dont il avait une conception inséparable de l’acquis européen et de la conception de l’Europe qu’il fallait réaliser.
Son engagement et sa ténacité sans limites vis à vis d’une philosophie inaliénable de cette fonction publique européenne ont fait de lui un pilier de l’AIACE.
Il nous a laissé un héritage d’une valeur incommensurable.
Guidé par une ténacité et une volonté indomptables – mais toujours bien fondées - il a pu fournir une expertise absolument sans égal.
En effet, l’analyse extrêmement approfondie et exhaustive dont il faisait preuve frappait de manière exceptionnelle lors des dialogues ou les débats en matière notamment de rémunérations ou de pensions.
Cette expertise a fait de Ludwig Schubert une institution respectée et acceptée comme référence dans la matière.
Ces dernières années, tout en subissant des aléas de santé, il ne s’est jamais laissé arrêter par la fatigue ou la maladie en faisant preuve d’une énergie étonnante. Cette énergie venait certainement d’une foi et d’une vocation européennes, dont le rôle de la FPE était un élément fondamental.
Comme nouveau Président, j’ai pu compter sur ses jugements toujours bien raisonnés et encore le 20 novembre dernier lors de notre réunion du Bureau, dont il faisait partie.
L’ironie du destin, hélas, a voulu qu’on doive regretter sa perte à la veille du 50 ème anniversaire de notre association en 2019. Il nous laisse un héritage d’enseignement et d’expertise que nous honorerons en lui réservant éternellement une place au sein de notre association qui lui était tellement chère.
Repose en Paix.